SYNDICAT MIXTE DES BASSINS VERSANTS DU RÉART, DE SES AFFLUENTS ET DE L’ÉTANG DE CANET SAINT-NAZAIRE

Alerte et surveillance

 Les pluies intenses qui affectent le bassin peuvent se traduire par de violentes inondations torrentielles. Aussi, le délai de réaction face à un évènement est très court. Il s’agit donc à la fois d’anticiper un épisode grâce aux prévisions météorologiques et d’apporter une réponse graduée au regard de l’ampleur de l’évènement. Le bassin versant de l’étang de Canet a un dispositif de 4 stations de mesures sur le Réart gérées par le Service Prévisions de Crues (SPC) Méditerranée Ouest (service de l’Etat). Elles permettent de visualiser les hauteurs d’eau en quasi temps réel sur le site Vigicrues.
 
station_villemolaque.jpg
Station SPC à Villemolque sur le Réart (Source SMBVR)
 
Grâce à l’outil PAPI, ce dispositif va être renforcé par la mise en place d’autres stations de mesures, des pluviomètres, des webcams de surveillance, une surveillance par des sentinelles humaines et des seuils de vigilance de hauteurs d’eau pours les 25 communes du bassin versant sur les rivières et correcs à risque.
 
Le SMBVR joue un rôle d’avertissement auprès des communes en relayant les prévisions de Météo France pendant les périodes de vigilance. Vous pouvez suivre l’évolution des évènements grâce aux informations diffusées par le SMBVR et les internautes sur Facebook et Twitter.

Par ailleurs, le SMBVR dispose d’une Cellule Veille Digues qui applique des consignes de surveillance en période de crue et fait un suivi sur les évolutions météorologiques en informant notamment les communes protégées par les digues du Réart dès que le département est en vigilance orange.

 

Vigilance ≠ alerte

 

L’amalgame est souvent fait entre vigilance et alerte mais il s’agit de 2 notions distinctes. La vigilance est une information sur un évènement qui doit survenir. L’alerte est la conséquence de cette vigilance.